Dimanche du Pardon

26 février 2017

Le dernier dimanche avant le Carême

Ce dimanche est appelé "Dimanche du Pardon ou de l'expulsion d'Adam du Paradis" (ou encore "dernier jour des laitages"). Le Carême est compris comme la libération de l'esclavage du péché. L'évangile de ce dimanche (Mathieu 6, 14-21) dicte les recommandations nécessaires à cette libération : d'une part le jeûne ne doit pas être pratiqué de façon ostentatoire, d'autre part celui-ci n'a aucune valeur s'il n'est accompagné du pardon à son prochain ("Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi").


« Le Seigneur dit : Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi ; mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.

Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite, pour que les hommes voient bien qu’ils jeûnent. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.

Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Ne vous amassez point de trésors sur la terre, où la mite et le ver consument, où les voleurs percent et cambriolent. Mais amassez-vous des trésors dans le ciel : là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent. Car où est ton trésor, là sera aussi ton cœur. »

Le rite du Pardon. À la fin des vêpres sont chantés les stichères de Pâques. La tradition veut que ce soir là, chacun demande pardon à ses proches pour ses fautes volontaires ou involontaires, connues ou ignorées.

Apostiches du Triode
Ton 4
Ta grâce, Seigneur, l'illumination de nos âmes, a brillé / Voici le temps bienvenu, voici le temps du repentir / Repoussons les œuvres des ténèbres, revêtons les armes de la lumière / afin que traversant le grand océan du jeûne / nous puissions parvenir à la Résurrection le troisième jour // de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, qui sauve nos âmes.