Dimanche de Saint Jean Climaque

4ème dimanche du Grand Carême, 29 mars 2020

Saint Jean est appelé « Climaque » à cause du titre de son célèbre ouvrage ascétique : « L’Echelle (en grec, Klimax) des vertus ». Saint Jean Climaque est fêté le 30 mars. C’est seulement vers le XIVème siècle, semble-t-il, qu’on fixa à ce 4ème dimanche du Carême la commémoraison de ce saint ascète, comme modèle de pénitence, et aussi parce que, dans les monastères, on a coutume de lire son ouvrage en temps de Carême.

A l’âge de 16 ans, saint Jean Climaque entra au couvent du Sinaï, où il eut pour maître Anastase, le futur Patriarche d’Antioche. Dix-neuf ans après, il entra dans le stade de la vie contemplative, appelé hésychasme. Après 40 ans de cette vie, il devint higoumène de la Sainte Montagne du Sinaï, mais se retira à nouveau quelques années plus tard dans la solitude.

Son traité des vertus comprend 30 chapitres. Partant des vertus pratiques pour arriver aux vertus théoriques ou mystiques, cette étude fait monter l’homme, comme par autant de degrés, jusqu’aux hauteurs célestes (d’où le titre de klimax ou echelle des vertus). Saint Jean Climaque mourut vers 649.


Tropaire, ton 1 St Jean Climaque, usage slave

Habitant du désert tel un ange dans ton corps, / tu fis des miracles, ô Jean, notre père théophore ; / par le jeûne, les veilles et la prière, / tu as reçu des dons célestes ; / tu guéris les malades et les âmes de ceux qui accourent vers toi avec foi. / Gloire à celui qui t'a donné la force, / gloire à celui qui t'a couronné, // gloire à celui qui par toi accomplit pour tous des guérisons.

Kondakion, ton 4 St Jean Climaque, usage slave

En vérité, le Seigneur t'a placé au sommet de l'abstinence, / , comme un astre fixe qui éclaire les confins de l'univers, // ô Jean, notre guide et notre père.

Fête de l'Annonciation

25 mars

Icône de  l'Annonciation par André Roublev
Annonciation à la très sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie

Tropaire, ton 4

Aujourd'hui notre salut commence,
et le mystère d'avant les siècle se manifeste.
Le Fils de Dieu devient Fils de la Vierge
et Gabriel annonce cette grâce.
Clamons avec lui à la Mère de Dieu :
"Sois dans la joie, pleine de grâce,
le Seigneur est avec toi !"


Kondakion, ton 8

Ton peuple, que tu as défendu et délivré des malheurs, célèbre ta victoire et te rend grâces,
ô Mère de Dieu.
Par ta puissance invincible, libère-nous de tous périls, nous qui te chantons : "Réjouis-toi, Epouse intépousée !"





L'Annonciation (gr. Evangelismos - Ο Ευαγγελισμός της Θεοτόκου) à la Vierge Marie est une grande fête de l'Église Orthodoxe, commémorée le 25 mars. Conformément à l'Évangile selon saint Luc 1:26-38, l'archange Gabriel est apparu à la Vierge Marie et lui dit qu'elle va concevoir un fils, bien qu'"elle n'ait connu point d'homme".
Pour en savoir plus

COMMUNIQUE 13-03-2020 du Métropolite Emmanuel

Au vu de l’évolution préoccupante de la pandémie de Coronavirus dans le pays et suite aux dernières déclarations du Gouvernement, nous invitons toutes les communautés de la Métropole grecque orthodoxe de France à rester fermées ce week-end, et ce jusqu’à nouvel ordre. C’est donc avec le plus grand regret que nous vous annonçons l’annulation de tous les services liturgiques aussi bien en semaine que le dimanche.

Prenons cette occasion, pour prier avec davantage de ferveur pour une résolution rapide de cette crise sanitaire afin que nous puissions célébrer dans la joie la lumineuse fête de la Résurrection de notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ.

Fait à Paris, le 13 mars 2020
+ Le Métropolite Emmanuel, de France



https://mgro.fr/2020/03/13/communique-13-03-2020-2/




Troisième dimanche du Grand Carême : de la Sainte Croix

Dimanche 22 mars 2020

Tropaire, ton 1
Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage ;  accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi et garde ton peuple par ta croix.


Kondakion, ton 7
L'épée flamboyante ne garde plus la porte de l'Éden, car elle a été merveilleusement éteinte par l'arbre de la Croix ;  l'aiguillon de la mort et la victoire des enfers ont été repoussés.  Tu es venu, mon Sauveur,  clamer à ceux qui étaient aux enfers : " Entrez de nouveau dans le Paradis ".

La prière du Carême orthodoxe

Parmi toutes les hymnes et prières de Carême se trouve une courte prière que l’on peut appeler la prière du Carême. La tradition l’attribue à l’un des grands maîtres de la vie spirituelle, saint Éphrem le Syrien (+373).


Seigneur et Maître de ma vie,
ne m'abandonne pas à l'esprit de paresse, de découragement, de domination et de vaines paroles !
(une métanie)


Mais fais-moi la grâce, à moi ton serviteur,
de l'esprit d'intégrité, d'humilité,
de patience et d'amour ! (une métanie)

Oui, Seigneur et Roi,
accorde-moi de voir mes fautes
et de ne pas condamner mon frère,
car Tu es béni dans les siècles des siècles ! (une métanie)
Amen

La Liturgie des Présanctifiés


Extrait d’Alexandre Schmemann,
Le Grand Carême : Ascèse et Liturgie dans l’Église orthodoxe.
Éditions de l’Abbaye de Bellefontaine, 1974-1999.
Reproduit avec l’autorisation des Éditions de l’Abbaye de Bellefontaine.

LES DEUX SIGNIFICATIONS DE LA COMMUNION

De toutes les règles liturgiques concernant le Carême, une surtout est d’importance décisive pour sa compréhension. Étant particulière à l’Orthodoxie, elle se trouve être une clé qui introduit à sa tradition liturgique. Cette règle est celle qui interdit la célébration de la Divine Liturgie les jours de semaine en Carême. Les rubriques sont claires : en aucune circonstance on ne peut célébrer la Divine Liturgie du lundi au vendredi en Carême, sauf une exception : la Fête de l’Annonciation, si elle tombe une de ces jours-là. Les mercredis et vendredis, cependant, un office de communion est prescrit le soir ; on l’appelle Liturgie des Présanctifiés.[...] Il est important d’expliquer plus en détail le sens de cette règle, qui transcende le cadre du Carême et éclaire le tradition liturgique orthodoxe toute entière.