Saints Côme et Damien

1 novembre


Tropaire, ton 8 Sts Cosme et Damien

Saints Anargyres et thaumaturges Cosme et Damien, / visitez-nous lorsque nous frappe l'infirmité : / gratuitement vous avez reçu, // gratuitement donnez-nous, vous aussi.

Kondakion, ton 2 Sts Cosme et Damien

Ayant reçu la grâce des guérisons, / ô saints Côme et Damien, médecins et thaumaturges très glorieux, / vous dispensez la santé à ceux qui sont dans le besoin ; / venez briser l’arrogance de l’Ennemi // et guérissez le monde par vos miracles.

Saint Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople

13 novembre




Tropaire, ton 8
La grâce a jailli de ta bouche comme une flamme, ô père Jean Chrysostome, / et elle a illuminé toute la terre ; / elle a amassé pour le monde des trésors de désintéressement ; / elle nous a montré la grandeur de l'humilité. / Aussi instruis-nous par tes paroles // et intercède auprès du Verbe, le Christ Dieu, pour le salut de nos âmes.

Kondakion, ton 6
Tu as reçu des cieux la grâce divine, / bienheureux et saint Jean Chrysostome, / et de tes lèvres tu nous enseignes tous à adorer en la Trinité un seul Dieu ; // nous te louons dignement, car tu es un maître qui éclaire pour nous les mystères divins.

 


Saint Matthieu, apôtre et évangéliste

16 novembre

Tropaire, ton 3

De tout cœur abandonnant ton office de publicain, / tu as suivi le Maître qui t'appelait, / le Christ qui se montrait sur terre aux hommes dans sa bonté, / et tu en fus l'apôtre choisi, / annonçant à haute voix la bonne nouvelle au monde entier ; / c'est pourquoi nous vénérons ta sainte mémoire ; saint apôtre Matthieu, intercède auprès du Dieu compatissant // pour qu' il accorde à nos âmes la grâce du salut.


Kondakion, ton 4

Ayant secoué ton joug de publicain, / c'est celui de la justice que tu as pris / et tu fis une excellente acquisition / en te procurant comme trésor la sagesse d'en-haut ; / tu as prêché la parole de vérité / et réveillé les âmes des indolents // en décrivant les circonstances du jugement.



Présentation au Temple de la Vièrge Marie

21 novembre




Tropaire, ton 4

Aujourd'hui se prépare la bienveillance de Dieu, / et le salut des hommes est proclamé ; / dans le temple de Dieu / la Vierge est présentée aux yeux de tous / et d'avance annonce le Christ au monde entier ; / aussi lui clamons-nous d'une voix forte : // Réjouis-toi, accomplissement du dessein du Créateur.

Kondakion, ton 4

La Vierge, temple très pur du Sauveur, / la très précieuse chambre nuptiale, / trésor sacré de la gloire de Dieu, / est conduite aujourd'hui dans la maison du Seigneur, / introduisant la grâce de l'Esprit divin ; / aussi les anges de Dieu proclament : // Voici le tabernacle céleste.

La fête patronale de monastère de Notre Dame de Kazan

La fête de l'icône miraculeuse Notre Dame de Kazan à l'église orthodoxe de Moisenay sera célébrée cette année le dimanche 20 octobre 2019.



La Divine Liturgie à 10h30 suivie des agapes.

Tropaire de l'Icône Notre-Dame de Kazan, Ton 4

Toi qui nous protèges de tout cœur, Mère du Seigneur tout puissant,
intercède auprès de ton Fils, le Christ notre Dieu en faveur de nous tous,
et fais que nous trouvions le salut, nous qui accourons sous ta puissante protection.
Dame souveraine, protège-nous tous, nous qui, dans le malheur l'affliction,
la maladie et sous le poids de tant de péchés,
avec tendresse te prions devant ton icône immaculée,
avec larmes, le cœur contrit, fais reposer notre irréversible espérance sur toi :
accorde-nous la délivrance de tout mal, [et] tout ce qui nous est utile et sauve-nous,
Vierge Mère de Dieu, car tu es pour tes serviteurs la divine protection.

Kondakion de la Fête de l'Icône Notre-Dame de Kazan, Ton 8

Accourons, fidèles, vers ce havre de sérénité, la protection de la Vierge,
son aide empressée, le prompt salut qu'elle nous offre avec ardeur.
Hâtons-nous vers la prière, empressons-nous vers le repentir,
car la très Sainte Mère de Dieu fait jaillir sur nous la miséricorde qui ne tarit pas,
avec prévenance, elle vient à notre secours,
elle délivre de grands malheurs et d'immenses calamités ses serviteurs
qui bien lui plaisent et cultivent la crainte de Dieu.

La Fête de la sainte Protection de la Mère de Dieu

1 octobre

Icône pour la fête de Pokrov, Protection de la Mère de Dieu

Tropaire, ton 4

Fidèles, célébrons aujourd’hui dans la lumière /
la venue de la Mère de Dieu qui nous protège /
et, tournés vers son image très pure, disons humblement : / Recouvre-nous de ton saint voile, délivre-nous de tout mal // et prie le Christ notre Dieu pour qu’Il sauve nos âmes.


Kondakion, ton 3

La Vierge aujourd’hui se tient dans l’église, / et en secret prie Dieu pour nous avec l’assemblée des saints ; / les anges et les évêques se prosternent, / les apôtres et les prophètes exultent, // car la Mère de Dieu prie pour nous le Dieu d’avant les siècles.



La fête orthodoxe du Pokrov ou de la "Protection de la Mère de Dieu" a lieu le 1er octobre (le 14, selon le calendrier julien utilisé par les Eglises orthodoxes de rite slavon). Pokrov ou Pokroff signifie "voile". Dans l'hébreu de l'Ancien Testament, le mot "voile" (seter) signifie aussi, au sens figuré, "protection, sécurité".
C’est une fête d’origine russe: elle commémore une apparition de la Mère de Dieu à Constantinople dans l’église des Blachernes, illustre sanctuaire marial et très belle église de la Ville. D’après le Synaxaire (livre de l’historique des fêtes et des mémoires des saints pour chaque jour), la Vierge apparut à André, un Fol-en-Christ d’origine slave qui vivait au 10e siècle, et à son disciple Epiphane. L’empire byzantin était alors menacé.

Pour en savoir plus

Fête de l'Exaltation de la Sainte Croix

14 septembre


Exaltation universelle de la vénérable et vivifiante Croix


Tropaire, ton 1

Seigneur, sauve ton peuple / et bénis ton héritage ; / accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi // et garde ton peuple par ta croix.

Kondakion, ton 4

Toi qui T'es volontairement élevé sur la Croix, ô Christ Dieu, / accorde tes miséricordes au nouveau peuple qui porte ton Nom. / Réjouis tes fidèles par ta puissance / et donne-leur la victoire sur l'Ennemi ; // afin qu'ils trouvent secours dans ta Croix, arme de paix et trophée invincible.


Les Offices de la Semaine Sainte

jeudi 25 avril 2019 - Liturgie de Saint Basile le Grand 10h30
Commémoration de la Sainte Cène

vendredi 26 avril 2019 - 19h
Vêpres de la Passion avec la procession de l'Epitaphion

samedi 27 avril 2019 
Lecture des Actes des Apôtres. Bénédiction des Koulitchi et Paskha - 21h
SAINT, GRAND ET LUMINEUX
DIMANCHE DE PÂQUES
RÉSURRECTION DU CHRIST
Fête des Fêtes
Office de minuit, Matines et Liturgie Pascale

Repas Pascal

Dimanche de l’entrée du Christ à Jérusalem

21 avril 2019

Tropaire, ton 1
Avant ta Passion Tu t'es fait le garant de notre commune résurrection, / en ressuscitant Lazare d'entre les morts, ô Christ Dieu. / C'est pourquoi nous aussi comme les enfants portant les symboles de la victoire, / nous te chantons, à toi le vainqueur de la mort : / Hosanna au plus haut des cieux, // béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Tropaire, ton 4
Ensevelis avec toi par le baptême, ô Christ notre Dieu, / nous avons été rendus dignes de la vie immortelle par ta résurrection / et nous te clamons cette louange : / Hosanna au plus haut des cieux, // béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Kondakion, ton 6
Porté sur un trône dans le ciel / et par un ânon sur la terre, ô Christ Dieu. / Tu as reçu la louange des anges et le chant des enfants qui te clament : // Béni sois-Tu, toi qui viens rappeler Adam.
 
Dimanche des Rameaux



Dimanche de Saint Jean Climaque

4ème dimanche du Grand Carême, 7 avril 2019

Saint Jean est appelé « Climaque » à cause du titre de son célèbre ouvrage ascétique : « L’Echelle (en grec, Klimax) des vertus ». Saint Jean Climaque est fêté le 30 mars. C’est seulement vers le XIVème siècle, semble-t-il, qu’on fixa à ce 4ème dimanche du Carême la commémoraison de ce saint ascète, comme modèle de pénitence, et aussi parce que, dans les monastères, on a coutume de lire son ouvrage en temps de Carême.

A l’âge de 16 ans, saint Jean Climaque entra au couvent du Sinaï, où il eut pour maître Anastase, le futur Patriarche d’Antioche. Dix-neuf ans après, il entra dans le stade de la vie contemplative, appelé hésychasme. Après 40 ans de cette vie, il devint higoumène de la Sainte Montagne du Sinaï, mais se retira à nouveau quelques années plus tard dans la solitude.

Son traité des vertus comprend 30 chapitres. Partant des vertus pratiques pour arriver aux vertus théoriques ou mystiques, cette étude fait monter l’homme, comme par autant de degrés, jusqu’aux hauteurs célestes (d’où le titre de klimax ou echelle des vertus). Saint Jean Climaque mourut vers 649.


Tropaire, ton 1 St Jean Climaque, usage slave

Habitant du désert tel un ange dans ton corps, / tu fis des miracles, ô Jean, notre père théophore ; / par le jeûne, les veilles et la prière, / tu as reçu des dons célestes ; / tu guéris les malades et les âmes de ceux qui accourent vers toi avec foi. / Gloire à celui qui t'a donné la force, / gloire à celui qui t'a couronné, // gloire à celui qui par toi accomplit pour tous des guérisons.

Kondakion, ton 4 St Jean Climaque, usage slave

En vérité, le Seigneur t'a placé au sommet de l'abstinence, / , comme un astre fixe qui éclaire les confins de l'univers, // ô Jean, notre guide et notre père.

Troisième dimanche du Grand Carême : de la Sainte Croix

Dimanche 31 mars 2019

Tropaire, ton 1
Seigneur, sauve ton peuple et bénis ton héritage ;  accorde à tes fidèles la victoire sur l'Ennemi et garde ton peuple par ta croix.


Kondakion, ton 7
L'épée flamboyante ne garde plus la porte de l'Éden, car elle a été merveilleusement éteinte par l'arbre de la Croix ;  l'aiguillon de la mort et la victoire des enfers ont été repoussés.  Tu es venu, mon Sauveur,  clamer à ceux qui étaient aux enfers : " Entrez de nouveau dans le Paradis ".

La prière du Carême orthodoxe

Parmi toutes les hymnes et prières de Carême se trouve une courte prière que l’on peut appeler la prière du Carême. La tradition l’attribue à l’un des grands maîtres de la vie spirituelle, saint Éphrem le Syrien (+373).


Seigneur et Maître de ma vie,
ne m'abandonne pas à l'esprit de paresse, de découragement, de domination et de vaines paroles !
(une métanie)


Mais fais-moi la grâce, à moi ton serviteur,
de l'esprit d'intégrité, d'humilité,
de patience et d'amour ! (une métanie)

Oui, Seigneur et Roi,
accorde-moi de voir mes fautes
et de ne pas condamner mon frère,
car Tu es béni dans les siècles des siècles ! (une métanie)
Amen

Fête de l'Annonciation

25 mars

Icône de  l'Annonciation par André Roublev
Annonciation à la très sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie

Tropaire, ton 4

Aujourd'hui notre salut commence,
et le mystère d'avant les siècle se manifeste.
Le Fils de Dieu devient Fils de la Vierge
et Gabriel annonce cette grâce.
Clamons avec lui à la Mère de Dieu :
"Sois dans la joie, pleine de grâce,
le Seigneur est avec toi !"


Kondakion, ton 8

Ton peuple, que tu as défendu et délivré des malheurs, célèbre ta victoire et te rend grâces,
ô Mère de Dieu.
Par ta puissance invincible, libère-nous de tous périls, nous qui te chantons : "Réjouis-toi, Epouse intépousée !"





L'Annonciation (gr. Evangelismos - Ο Ευαγγελισμός της Θεοτόκου) à la Vierge Marie est une grande fête de l'Église Orthodoxe, commémorée le 25 mars. Conformément à l'Évangile selon saint Luc 1:26-38, l'archange Gabriel est apparu à la Vierge Marie et lui dit qu'elle va concevoir un fils, bien qu'"elle n'ait connu point d'homme".
Pour en savoir plus

Dimanche du Pardon

10 mars 2019

Le dernier dimanche avant le Carême

Ce dimanche est appelé "Dimanche du Pardon ou de l'expulsion d'Adam du Paradis" (ou encore "dernier jour des laitages"). Le Carême est compris comme la libération de l'esclavage du péché. L'évangile de ce dimanche (Mathieu 6, 14-21) dicte les recommandations nécessaires à cette libération : d'une part le jeûne ne doit pas être pratiqué de façon ostentatoire, d'autre part celui-ci n'a aucune valeur s'il n'est accompagné du pardon à son prochain ("Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi").


« Le Seigneur dit : Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi ; mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements.

Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites : ils prennent une mine défaite, pour que les hommes voient bien qu’ils jeûnent. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense.

Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.

Ne vous amassez point de trésors sur la terre, où la mite et le ver consument, où les voleurs percent et cambriolent. Mais amassez-vous des trésors dans le ciel : là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent. Car où est ton trésor, là sera aussi ton cœur. »

Le Carême dans nos vies

par le Père Alexandre Schmemann

LE JEÛNE COMME COMBAT SPIRITUEL
Qu'est-ce que le jeûne pour nous, chrétiens ? C'est notre incorporation à cette expérience du Christ lui-même, par laquelle il nous libère de notre entière dépendance envers la nourriture, la matière et le monde.
Jeûner ne signifie qu’une chose : avoir faim, jusqu’à la limite de la condition humaine qui dépend entièrement de la nourriture, et là, ayant faim, découvrir que cette dépendance n’est pas toute la vérité au sujet de l’homme, que la faim elle-même est avant tout un état spirituel et que, finalement, elle est en réalité la FAIM DE DIEU...

Nous avons besoin avant tout d'une préparation spirituelle à cet effort du jeûne. Elle consiste à demander aide à Dieu et à centrer notre jeûne sur Dieu. C'est par amour de Dieu que nous devrons jeûner. I1 nous faut redécouvrir notre corps comme temple de la divine présence, retrouver un respect religieux du corps, de la nourriture, du rythme même de la vie.

PRENDRE LE CARÊME AU SÉRIEUX
Comment appliquer l'enseignement de l’Église à propos du Carême, tel que nous le livre principalement la prière liturgique de Carême, à notre vie ? Comment le Carême peut-il avoir une influence réelle, et non point seulement extérieure sur notre existence ?